Le projet TOPOÏ: c’est la réalisation d’un court-métrage par les collégiens de Saint-Valery-sur-Somme autour de la collecte de mémoire vivante en Baie

 

caméra

Expérimentation culturelle et artistique permise par une rencontre intergénérationnelle liée à la collecte de mémoire et ouverte à la participation citoyenne, sur le territoire rural de la Baie de Somme.

TOPOÏ

Du grec ancien topos, qui signifie “lieu”.

Les porteurs de projet et leurs partenaires:

Acteurs et projets TOPOÏ
Fiche d’identité du projet

Il est prévu de réaliser un court métrage autour de la collecte de mémoire vivante avec des collégiens par l’intermédiaire de rencontres avec les habitants du territoire.

Assistés d’un documentariste (Alejandro BOTERO) et de bénévoles d’associations locales, les collégiens feront du collectage de mémoire vivante sur la toponymie et la mémoire des lieux.

 Ces élèves, formés à la technique de l’interview et à la réalisation d’images, recueilleront les témoignages filmés des marins, pêcheurs à pied, chasseurs au gibier d’eau, bergers des prés salés…

Assistés d’un conteur (Thomas DUPONT), ces élèves écriront un scénario sous forme de conte.

Le film monté fera l’objet d’une projection participative pendant les Journées Européennes du Patrimoine 2019 en présence de tous les protagonistes. Le public sera invité à s’approprier cette création audiovisuelle, à échanger avec les collégiens, les artistes, les détenteurs de savoir local et à imaginer la séquence suivante… 

 Par la suite, ce court métrage fera l’objet d’autres projections publiques, de projections en milieu éducatif, d’une diffusion multimédia (sites internet, réseaux sociaux …). Ce projet doit être un vecteur destiné à poursuivre, intensifier et valoriser la collecte de mémoire vivante sur tout le périmètre des Hauts-de-France.