IMPLANTATION D’UN PARC ÉOLIEN MARIN

Présentation du projet d’implantation du parc éolien en mer

Le feuilleton des éoliennes en mer se poursuit!

A suivre… car les enjeux sont forts :
le coût des études mais aussi le risque de jurisprudence pour les autres projets qui doivent émerger…


Antoine Balazuc, représentant du comité régional des pêches maritimes nous a adressé cette information le 24 novembre 2017

Bonjour,

 Lors du dernier Conseil de Gestion du PNM, le 20 octobre 2017, nous avons voté un avis défavorable au projet éolien Dieppe-Le Tréport.

 Cet avis, non « conforme » après un « oubli » réglementaire lors de la création de l’AFB, devait être examiné par le CA de l’AFB, le 27 novembre 2017.

Or, nous avons appris aux Assises de l’Economie de la Mer et dans la presse (cf. liens ci-dessous) que le CA de l’AFB ne statuerait pas sur ce dossier le 27 novembre, mais qu’il laissait du temps au promoteur pour amender son dossier :

PARIS – NORMANDIE.fr

LE MARIN.fr

Force est donc de constater que le CA de l’AFB ne suit pas notre avis ou, du moins, qu’il souhaite porter un avis sur un dossier différent de celui que nous avons instruit avec l’équipe de l’AFB du parc marin.

 Pour votre information,

 Bien cordialement,


CRPMEMs de Normandie & des Hauts-de-France

Les réponses d’ EMDT apportées au Parc Naturel Marin des estuaires picards et le mer d’Opale

Suite aux observations recueillies auprès des quatre ateliers du Parc naturel marin, la plupart défavorables ou avec réserves par rapport à l’étude d’impact du projet, le 13 octobre les porteurs du projet Éoliennes en mer Dieppe Le Tréport (EMDT) et Réseau de Transport d’Electricité (RTE) ont rédigé un mémoire en réponse point par point. Les membres du Conseil de gestion du Parc naturel marin en ont tous été destinataires afin de pouvoir voter en connaissance de cause. Cela n’a pas été suffisant pour aboutir à un vote favorable.

Plan de localisation du parc éolien

le 20 octobre 2017


Les éoliennes en mer à Dieppe et au Tréport (EMDT)
Études et avis du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale

Lettre au Président du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale suite à l'avis défavorable

Cliquer pour ouvrir

De longue date, déjà lors des premiers débats publics, plusieurs membres de l’association LPBS ont suivi avec beaucoup d’intérêt les différents projets d’implantation d’éoliennes en mer au large du Tréport. Ils ont participé activement à de nombreux ateliers. Le futur projet d’éoliennes aurait plusieurs éoliennes installées dans le territoire du Parc.

Lors de la séance du Conseil de gestion du parc naturel marin, le 20 octobre à Abbeville, il a été question de donner un avis à propos de l’étude d’impact.

Voir l’analyse de synthèse présentée par le PNM suites à l’analyse et aux différents ateliers qui se sont tenus en septembres 2017 :

Image Title

Lors de la séance du Conseil de gestion du Parc naturel marin du 20 octobre 2017, après de longues discussions fort pertinentes notamment sur l’importance des prescriptions et des réserves, cette étude d’impact a été mise au vote :

– Avis favorable avec prescriptions

– avis défavorable

L’avis doit être transmis au Conseil d’administration des Aires marines protégées qui devra ensuite le soumettre à l’Etat (lequel respectera ou non l’avis de notre conseil de gestion).

Les résultats furent les suivants

Vote 56 votants :

Nuls : 2

Avis favorable avec prescriptions : 20

Avis défavorable : 34


Le vote défavorable entraînait en principe une remise en question fatale pour l’éolien en mer dans ce secteur de la Manche.


 

Toutefois, il est à noter que le principe de l’éolien en mer n’a jamais été remis en question mais que l’endroit choisi et le nombre de points nécessitant des éclaircissements ou des reprises conséquentes était trop élevés.
Notre association partage ce même point de vue. Trois des membres de notre Conseil d’Administration ont participé à cette séance et peuvent commenter les résultats.

Faire entendre notre voix 

Lundi 28 août 2017
Lundi 28 août 2017

Entretien entre LPBS & Madame Barbara POMPILI


Députée de la 2ème circonscription de la Somme, présidente de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée Nationale


En préambule, nous avons évoqué rapidement l’historique de l’Association et le rôle de son fondateur, le recteur Mallet quant à la prise en compte de l’environnement dans l’aménagement du littoral picard et de son arrière-pays.
Nous avons réaffirmé et montré combien l’Association s’inscrivait plus que jamais dans cette démarche.

Puis nous avons présenté les questions abordées lors de l’Assemblée Générale qui avait fait l’objet d’une lettre au Préfet de la Somme (voir bulletin 26) en date de juin 2016. Avec ses services, ce dernier a apporté de nombreuses réponses (par mail du 4 mai 2017) que nous voulions approfondir au regard des conséquences à court et moyen terme sur un territoire aussi fragile.

Madame Pompili s’est montrée particulièrement intéressée par nos actions, elle se propose d’approfondir les réponses apportées dans ce courrier (en particulier celles concernant certaines pollutions) et de nous aider dans nos démarches..


Un nouveau rendez-vous sera pris pour identifier les impacts de la législation sur la Picardie maritime et présenter les actions d’éducation et de communication que LPBS envisage de réaliser avec d’autres associations locales.

Le 17 octobre 2017

Avis sur l’éolien en mer et le Parlement de la mer

Monsieur le Président du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale

L’Association Pour le littoral picard et la baie de Somme, après avoir suivi et participé aux différents travaux portant sur l’étude d’éoliennes en mer au large du Tréport (EMDT), après avoir pris connaissance de l’étude d’impact du projet porté par les promoteurs, estime que de nombreuses lacunes apparaissent dans beaucoup de domaines…

 
 
Lire la suite en cliquant sur l’image
lire le courrier
Le 17 janvier 2017

Soutien au patrimoine maritime :

le SOMME II

Somme2-C

 

Madame la Présidente,

Nous avons reçu vos courriers portant sur le bateau Somme II et votre inquiétude de ne plus voir naviguer le baliseur comme il l’a fait jusqu’ici.

Un bateau qui ne navigue pas perd beaucoup de son intérêt et il est voué à mourir. Or ce bateau a une importance majeure dans le cadre du littoral picard …

 

 
 
Lire la suite en cliquant sur l’image
lire le courrier
Le 25 juin 2016

Courrier à M. le Préfet concernant la politique de l’état en matière d’inondation et de submersion marine.


inondation11

Monsieur le Préfet,

Les membres de l’association Pour le littoral picard et la baie de Somme réunis le 12 mars 2016 en assemblée générale au Crotoy ont soulevé un certain nombre de questions que nous vous soumettons en souhaitant vivement que vos services puissent y apporter réponse. L’attente du public est d’obtenir non seulement une information clarifiée mais aussi de la concertation.

Pour un public non averti, il est difficile de comprendre la politique de l’Etat en matière d’inondation et de submersion marine, en particulier en Picardie maritime, d’autant que la Cop 21 a souligné l’importance de s’adapter au changement climatique. Quelles sont les interrelations existantes pertinentes à mettre en exergue entre les différents plans et stratégies en cours d’application sur le littoral picard? Les risques d’incohérences entre les différents projets et leurs structures porteuses interrogent les personnes vivant sur cet espace.  Des interrogations nous ont été formulées …

 
 
Lire la suite en cliquant sur l’image
lire le courrier
Le 14 décembre 2016

Sur le renouvellement des éoliennes terrestres

eolienne

Monsieur le Préfet,

L’Association Pour le littoral picard et la baie de Somme est consciente que, dans le cadre des énergies renouvelables, les éoliennes font de plus en plus partie du paysage de la Somme. Leur impact est indéniable, surtout la nuit, sur le littoral de la Picardie maritime même si le site inscrit en est pour le moment épargné. Certaines éoliennes, à proximité des falaises mériteraient d’être supprimées ou déplacées à la fin du contrat actuel qui devrait arriver bientôt à échéance pour certaines.

Pouvez-vous nous préciser sous quelles conditions…

 
 
Lire la suite en cliquant sur l’image
lire le courrier
Le 26 janvier 2015

Courrier à Mme. la Préfète concernant la construction d’une base de loisir à St Valery-sur-Somme


StValery-kayak

Madame la Préfète,

Notre association a été alertée par le projet de construction d’une base de loisirs à Saint Valery-sur-Somme à l’extrémité du quai Jeanne d’Arc. Il s’agit d’un des points stratégiques de la Baie, reconnue pour sa beauté et un des éléments phare du Grand Site de France labellisé en 2011.

 

 
 
Lire la suite en cliquant sur l’image
lire le courrier